COUV_TANGRAM_BD.jpg L’homme est par essence un être subjectif, plus ou moins soumis à ses humeurs, dominé par ses pulsions, sous l'emprise de ses émotions.

Son éducation et ses expériences de vie lui font quitter son état naturel en apportant des connaissances indispensables pour avancer, de se forger un savoir, des jugements et prendre des décisions.

Cependant, le parcours idéal est jonché de failles. Sa manière de percevoir et d’interpréter les évènements de la vie dépend de ses expériences qui peuvent être plus ou moins concluantes.

C'est sans compter la société dans laquelle l'immédiateté est la règle. Elle ne pousse pas l'homme à réfléchir, d'où sa tendance à ne se contenter que des apparences. Il préfère se convaincre qu’il a suffisamment d'éléments pour pouvoir dire qu’il est "objectif" et que ce sont les autres qui ne le sont pas.

L'homme n’a pas conscience qu’il est atteint de « subjectivite » chronique. Certes, son cerveau ne peut pas emmagasiner toutes les informations qui lui parviennent quotidiennement, car sa mémoire de travail a une capacité limitée. Elle l'oblige à simplifier la réalité et donc à procéder à des raccourcis mentaux introduisant une part de subjectivité dans le processus de perception, altérant de ce fait ses facultés de jugement.

Pour autant, ce constat ne peut pas le conforter à ne faire que le minimum. Cela reviendrait à se résoudre à une forme de fatalité. Il doit plutôt inciter l'homme à s'ouvrir aux autres, consacrer plus de temps à la réflexion et la remise en question, gages de moins de préjugés, jugements et raisonnements biaisés, de moins d'amalgames facteurs de divisions ou d'indignations dès lors qu'ils touchent des situations sensibles.

L'objectivité, facteur de plus d'équilibre et d'altruisme, ne devrait-elle pas guider un peu plus nos réflexions ?

« Objectivité ne signifie pas impartialité mais universalité »: Raymond ARON, sociologue français (1905-1983)''

-> L'homme "naît" pas objectif
-> 10 idées reçues sur l’objectivité
-> Présentation des ateliers de l'objectivité
-> Objectifs pédagogiques
-> Modalités
-> Prérequis et public visé
-> Durée
-> Engagements